| Mon cher Monsieur Marx

Depuis un temps infini Me Marx nous a promis une lettre du great politician, et nous sommes encore à l’attendre.  Spitzname für Paul Lafargue in Anspielung auf John Lawrence Toole
Schließen
Toole
prétend que le grand homme a peur de se compromettre et a surtout beaucoup de paresse, mais Toole est une mauvaise langue qu’il ne faut jamais écouter.

Je n’ai rien à vous dire de notre situation politique que vous ne connaissiez déjà; quant à Bordeaux, elle a depuis la guerre montré une grandeur d’âme extraordinaire à supporter les malheurs qui pèsent sur le reste de la France.

Notre journal a eu toute espéce de malheurs, on a cherché à nous nuire de toutes façons imaginables et l’on est parvenu très sérieusement à l’aide de l’imprimeur, qui avant-hier nous a dit très brutalement: je ne veux plus vous imprimer. Nous allons le poursuivre devant le tribunal de Commerce et demain nous allons conclure un traité avec un autre imprimeur; mais nous nous arrangerons à ne plus être si entièrement sous sa dépendance.

| Ce journal m’a beaucoup occupé, car c’est moi presque seul qui fais tout le journal, j’ai pris plusieurs noms pour éblouir le public et lui faire croire qu’il y avait une nombreux personnel de rédaction. Par le fait de ce journal j’ai dû quitter la maison une grande partie de la journée et laisser Laura seule avec Schnaps; mon père a été très souffrant depuis environ un mois et de depuis 10 jours il garde le lit et la chambre, ce qui est loin de rendre la maison gaie: et nous sommes à attendre avec impatience le jour que nous pourrons quitter Bordeaux.

 Siehe Friedrich Engels: Notes on the War. (MEGA2 I/21. S. 251–476 u. 1613–1738).
Schließen
Les articles d’Engels
ont été d’une grande utilité à M S (ancien officier) il s’en est servi à la grande satisfaction du public, et continuera user de ce moyen pour faire de la science militaire. Il se contenterait bien de traduire sans changer un mot; mais ce diable d’Engels est si cynique et dit si crûment les choses que le tendre amour propre des Francais serait blessé jusqu’au vif. Comment Engels trouve-t-il le sójour de Londres?

Comme en France nous sommes sûrs d’avoir la révolution, le plus simple était de commencer l’organisation des forces révolutionnaires. J’ai essayé de constituer l’Internationale à Bordeaux; il y a peu d’éléments pour commencer, mais le premier noyau est bon et promet pour l’avenir.

Communiquez au conseil la pièce suivante.

Comment va Jenny et les damnés lunatiques.

Amitiés à tous

 Vgl. den Spitznamen für Paul Lafargue in Anspielung auf John Lawrence Toole
Schließen
Toole I-er
.


| Au Conseil général —

La section de l’International de Bordeaux fondée il y a une semaine, m’a chargé, moi son membre correspondant, d’annoncer au Conseil général la formation d’une section à Bordeaux.

Nous commencerons bientôt une oeuvre active de propagande auprès des groupes ouvriers déjà constitués à Bordeaux.

Mais nous désirerions nous mettre en communication avec les sections fondées dans le Sud Ouest, et avec Lyon et Marseille; s’il était possible de m’envoyer le nom et les adresses des sections; nous ouvririons immédiatement une correspondance avec elles.

Le membre correspondant
P. Lafargue.

P. S. Je fais les amitiés à Eccarius, Milner et autres membres qui m’ont connu.

Bordeaux 28 8-bre 70.

Merci pour les journaux et continuez. —

Zeugenbeschreibung und Überlieferung

Absender

Zeugenbeschreibung

Soweit aus der Fotokopie zu ersehen ist, besteht der Brief aus einem Bogen weißem Papier. Lafargue hat drei Seiten vollständig beschrieben, die letzte Seite blieb vermutlich leer. Die letzte Zeile „Merci pour les journaux et continuez. –“ steht oben auf der ersten Seite. Schreibmaterial: schwarze Tinte.

Archivsignatur des Moskauer Marx-Engels-Instituts (IMĖ) auf allen beschriebenen Seiten mit Bleistift: „Rj 930a–c“.

 

Zitiervorschlag

Paul Lafargue an Karl Marx in London. Bordeaux, Freitag, 28. Oktober 1870. In: Marx-Engels-Gesamtausgabe digital. Hg. von der Internationalen Marx-Engels-Stiftung. Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften, Berlin. URL: http://megadigital.bbaw.de/briefe/detail.xql?id=M6605506. Abgerufen am 16.04.2024.